Football : Le Paris Saint-Germain champion de France


Droit d'auteur de l'image : Getty Images


Neuf et un qui font dix. Pour la dixième fois de son histoire, le Paris Saint-Germain est sacré champion de France de football. À quatre journées de la fin du championnat, les hommes de l’Argentin Mauricio Pochettino ont mathématiquement validé ce samedi 23 avril ce qui leur était dû depuis le début de la saison, après un match nul face au RC Lens (1-1).
 
 
À l’image de la saison, la rencontre a été marquée par de nombreux signaux négatifs, permettant aux Lensois de repartir avec le point du match nul dans les derniers instants de la rencontre (alors réduits à dix après l’exclusion de l’Autrichien Kevin Danso à l’heure de jeu) : des maladresses sur la pelouse, des remplacements tardifs, peu assez pour injecter du sang neuf dans les rangs parisiens. Et enfin, une cassure entre le club et ses supporters, qui ont dit stop depuis le mois de mars et l’élimination du PSG en 1/8e de finale de la Ligue des champions.
 
Saison terminée en avril
 
Si pour les supporters du Paris Saint-Germain, la saison de leur club préféré s’est achevée en mars, il est quasiment sûr que dans les têtes qatariennes, il en est la même chose. Même si ceux-ci ont eu tendance à répéter que la saison n’était pas terminée d’un point de vue mathématique (il existait une réelle chance que la première place du PSG lui échappe après l’élimination en Coupe d’Europe, surtout si les joueurs avaient lâché), l’intérêt du club de la capitale se mesure à sa place sur le continent.
 
Arrivés en 2011, l’émir du Qatar ainsi que Nasser al-Khelaïfi n’ont clamé leur ambition que pour une seule chose : gagner la Coupe aux grandes oreilles. En plus de dix ans, le club de la ville lumière est devenu le plus grand club de France, au moins par son palmarès (il totalise au total 44 trophées nationaux, et deux trophées européens). Mais il lui manque toujours ce qui lui permet encore aujourd’hui de « Rêver plus grand », au plus grand désarroi des dirigeants parisiens.
 
Se préparer (déjà) à l’année prochaine
 
Alors, quoi de mieux pour ces messieurs que de pouvoir organiser la prochaine aventure européenne avec un temps d’avance sur leurs rivaux. Si pour le Bayern Munich, leur saison s’est également achevée ce week-end, il n’en est pas de même pour les autres : le Real Madrid, bientôt sacré champion d’Espagne, est encore en course pour remporter la Ligue des champions. En Angleterre, la bataille fait rage entre Manchester City et Liverpool, distancés d’un seul point. En Italie, la Juventus peut encore y croire, mais ce sera compliqué derrière les deux locomotives milanaises, qui se séparent de deux points à la tête du championnat.
 
Ce énième échec sportif n’est pas sans rappeler celui de 2017, année où l’Espagnol Unai Emery a fait connaître – aux côtés de ses joueurs – une « Remontada » marquante à ses dirigeants ainsi qu’aux supporters du PSG. Cette année-là, le technicien est alors conservé, sans succès l’année suivante (le PSG est éliminé face au Real Madrid). Une erreur qu’ils ne voudront probablement pas répéter.
 
Si on imagine que les contacts ont déjà été établis avec de potentiels successeurs (plusieurs médias français parlent d’échanges avec le Français Zinédine Zidane ou encore l’Italien Antonio Conte), il est aussi important de savoir sur quels joueurs s’appuyer l’année prochaine.
 
L’heure des travaux ne fait que commencer pour le Paris Saint-Germain. En plus d’un nouveau coach, plusieurs dossiers attendent le directeur sportif brésilien Leonardo (si celui-ci est maintenu à son poste à l’issue de la saison). Faire un choix définitif sur le poste des gardiens de but entre l’Italien Gianluigi Donnarumma et le Costaricain Keylor Navas. Convaincre le Français Kylian Mbappé de rester quelques années de plus dans le club de sa ville natale. Prolonger ou non le serviteur argentin Angel Di Maria. Faire du « tri » parmi les joueurs indésirables. Trouver une place pour les jeunes joueurs de l’effectif… Un été mouvementé est attendu en Île-de-France.

 
Grâce aux dernières cotes sur le football et les paris les plus récents, les paris sportifs n’ont jamais été aussi simples. Inscrivez-vous maintenant et commencez à parier avec Betway !

Betway

Pour avoir les dernières actualités, pronostics et promotions, suivez Betway sur FacebookTwitter et Instagram ! Téléchargez l’Application Betway

 

Published: 04-26-2022